dimanche 10 juin 2018

Les secrets de Zerbino

Catland, c'est le domicile des Chats-Pitres, mais, côté rue, c'est aussi une terre d'accueil des Gavrochats. Parmi eux, Gigi (sans doute la plus ancienne habituée du bar à croquettes), Elinor (une écaille qui m'a confié le soin de trouver un foyer à chacun de ses 4 bébés) et...

...ZERBINO

Nous ne disposons que de rares photos car, avec les Gavrochats, la réussite photographique n'est pas assurée. Il y a bien quelques petits bouts de vidéos issus de la surveillance par caméra du bar à croquettes... mais aussi ce joli portrait pour lequel le beau ténébreux a bien voulu poser l'année dernière.

Zerbino, ce sont avant tout deux yeux qui brillent sous la voiture, où il a coutume d'attendre ses repas. Assez craintif, très doux (aucune agressivité, aucune bagarre), il s'est fait une place parmi les Gavrochats de Catland. Il bénéficiait ainsi depuis plusieurs mois de la distribution quotidienne de sachets et petits extras autour du bar à croquettes. 

Seulement, il y a 3 semaines, voilà notre Zerbino qui arrive amoché au service du soir : la base de son oreille est en sang, la blessure est vilaine et des soins s'imposent. Pas facile avec un minet à moitié sauvage qui ne se laisse caresser que du bout des doigts sur le haut du crâne quand il mange... Et, bien sûr, pour nous faciliter la tâche, nous étions dimanche soir, veille du lundi de Pentecôte... 

J'appelle donc en urgence Monsieur SOS (c'est ainsi que les vétos surnomment Jean-Marc de l'association S.O.S. Chats de l'Hôpital de Perpignan 😉). Un plan d'action est immédiatement mis en place : antibios (que je suis chargée de faire prendre au blessé), caisse-trappe (prêtée par Jean-Marc) et zou ! chez le véto, mardi, à la première heure !

Enfin, Zou !... pas vraiment. Pour mon baptême du trappage, j'ai connu quelques déboires. J'avais pourtant lu l'excellent article de Jean-Marc sur l'art de bien trapper, mais il faut bien avouer que je n'ai pas brillé par mon efficacité. Zerbino a pourtant mis du sien : il est rentré 3 fois dans la caisse... dont le déclenchement automatique... n'a pas été automatique du tout !

Bref. Trois essais manqués et quelques gouttes de sueur plus tard, voici enfin notre Zerbino dans la caisse, en route pour la clinique vétérinaire.

Le revoilà le soir même de sa libération (le jeudi), après avoir été soigné pour une gale des oreilles ayant dégénéré en abcès. Nous en avons profité pour le faire castrer et identifier : Zerbino est aujourd'hui officiellement un chat libre de Catland sous protection asso. 


Mais la nouvelle la plus troublante a sans doute été celle de son âge : d'après le véto, Zerbino serait né fin avril-début mai 2016, soit... précisément à la période où Gigi a fait ses petits à Catland. Et parmi ses petits, il y avait effectivement un petit chaton noir hirsute... 

Gigi : Je suis ta mèèèèère ! (enfin, peut-être !)