dimanche 25 novembre 2018

Beautés bicolores

Dolce: Bon, je me colle à la publication d'articles sinon, je sens qu'on y sera encore à Noël...

Dolce : Hé ! Qui s'amuse avec l'abat-jour ?

Zingara : Finis la polychromie, les effets Technicolor et la culte de la couleur omniprésente !  Aujourd'hui, on célèbre le noir et blanc...
Dolce : Bah voyons, y'en a que ça arrange...

Zerbino: C'est sûr que ces portraits noirs et blancs sont très flatteurs pour nous, les grands bruns et les contrastés...

Zerbino : Je ne suis pas mal non plus dans le genre, moi, le beau ténébreux touffu...

Graffiti : En ce qui me concerne, ça fait ressortir la blancheur immaculée de mon ventre...

Graffiti : Notez que même en noir et blanc, on est encore hypnotisé par mon regard...

Gigi : Il y a chez moi quelque chose d'un peu râpeux qui se prête aussi au portrait en noir et blanc, à condition de trouver les nuances adaptées.

Eponine : Et moi dont on ne voit habituellement que les grands yeux bleus... En noir et blanc, on redécouvre les dessins de mon dos admirablement rayé.


Zéphyr : Et moi, ne suis-je pas l'incarnation de l'aristochat dont on suspendrait un tel portrait dans le salon d'un grand Chat-Eau ?

Roméo : Eh bien, personnellement, j'avoue que le noir et blanc me convient quand il permet de recentrer l'attention sur moi plutôt que sur quelques balles multicolores qui tentaient de me voler la vedette !