Félinosphère

Hommage à nos félins disparus


Cette chanson, extraite de la comédie musicale Cats (Andrew Llyod Weber), évoque l'ascension de Grisabelle vers la Félinosphère dans la scène finale.

Voici les paroles en anglais :

Up, up, up past the Russell Hotel
Up, up, up, up to the Heaviside Layer
Up, up, up past the Russell Hotel
Up, up, up, up to the Heaviside Layer
The mystical divinity
Of unashamed felinity
Past the cathedral, rang "Vivat"
Life to the everlasting cat
Ainsi que la version française :

Monte, monte, monte plus haut qu'le Sacré-Coeur
C'est le chemin de la Félinosphère
Monte, monte, monte vers la lune enchantée
C'est le chemin de la Félinosphère
L'indicible divinité
De votre Humble Félinité
Est éternelle. Gloria !
Gloire immortelle, Hosana !

Sweet Phoeb
Phoebus (1995-2010),
mon premier chat, un Ariégeois né dans une grange,
doit son nom au Comte de Foix Gaston Phoebus.
Chroniqueur de blog en son temps.


Figaro__-2-.jpg
Figaro (1973-1990),
chat de ma grand-mère, mon premier contact avec la gent féline.


Samba.jpg
Samba, un sauvetage dans les rues de Paris
(1978-1996)


Othello.jpg
Othello, (1987-2006)
son histoire est celle du "Vilain petit canard":
personne ne voulait de ce petit chaton noir hirsute...
Voyez le chat magnifique qu'il est devenu...


Titite.jpg
Une petite anonyme que nous appelions par toute sorte de petits noms,cette chatte avait deux particularités :
une queue très courte et de magnifiques yeux bleus.


Fripouille.jpg
Fripouille, le fils de la minette ci-dessus
d'une gentillesse qui n'a d'égale que la beauté de son ventre de léopard !


The-Star---20.JPG
Pépète (1992-2008)

Léo (juin 2011-juin 2012), compagnon de jeu de Graf et Zing.
Une vie trop courte, un sort bien triste.

9 commentaires:

  1. Pauvre Léo. Il n'a pas beaucoup eu le temps de jouer.Ah les" affreuses chataumobiles" des bipèdes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un fléau, ces bagnoles. Graf & Zing ont perdu un compagnon de jeu.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Oui, Léo nous a quittés au terme d'une bien trop courte vie.

      Supprimer
  3. me souviens de Léo, suis triste de voir qu'il est parti.. pauvre petit amour parti trop vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit bout de vie bien triste, finalement... Et un foyer peu aimant. Sans doute est-il mieux dans la "Félinosphère".

      Supprimer
  4. Magnifique le look de Fripouille, et Pépète, adorable, et voilà un bel hommage à tous tes compagnons..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ne furent pas tous mes compagnons, mais ce sont des chats que j'ai un jour croisé sur mon chemin. On n'oublie jamais une rencontre avec un chat :-)

      Supprimer
  5. Pour une fois que je prends le temps de jouer les curieuses sur ton blog... plus de photos !!! (celles d'OB semblent être remplacées par le logo, nettement moins joli...)

    RépondreSupprimer

Merci d'avoir pris le temps de nous laisser un mot :-)