samedi 20 février 2021

Welcome to New Catland ! Episode 1 : chatière avec vue

 Long time no see! comme on dit chez nos amis anglais... En fait, nous étions en plein déménagement depuis le mois dernier, et nous avons été plus souvent dans les cartons que derrière notre clavier. Nous voici donc (à peu près) installés à New Catland.

Nous avons décidé de laisser à Gigi le soin d'inaugurer les lieux et de vous proposer la visite, du moins la visite de son logis car elle a désormais sa propre demeure, avec jardin, s'il vous plaît ! Son installation à New Catland a causé bien du souci à notre équipe de bipèdes dévoués, mais il était hors de question de la laisser derrière nous, d'autant plus que, d'après le peu que nous savons de son histoire (à lire ici), Gigi aurait été abandonnée lors du déménagement de ses maîtres. Aussi, bien que la cohabitation avec les autres résidents félins de Catland soit compliquée, nous ne pouvions imaginer qu'elle ne fasse pas partie du voyage. Nous lui laissons donc le soin de vous présenter le nouvel endroit où elle a fixé ses pénates.


Gigi : C'est pour la visite ? Oui, par ici. Venez ! Attention aux taupinières !
 
Gigi : Bienvenue à Gigi New Catland Resort ! Oui, il y a un petit côté américain, je trouve, avec ce perron qui rappelle les porches du Far West... vous savez ? Là où il y a toujours un pépé assis sur un rocking-chair, qui joue de la guitare avec sa Winchester à ses pieds ? Oh, my darling ! Oh my darling ! Oh, my darling Clementine !
 
 
 Gigi : Voici le jardin, avec dépendances. C'est une trois-faces exposée Sud-ouest. Idéal, dans la région. La vue est sympa...

Gigi : Si vous voulez bien me suivre... Je vous montre l'intérieur.
 
 Gigi : Euh, essuyez-vous les pieds en entrant. On vient juste de poser la moquette...

Gigi : On est sur un deux pièces cuisine... avec tout le confort ! Chambre double, litière séparée... et même chatière avec vue !

Gigi : La chambre est de bonne taille, bien isolée. Pour la déco, j'hésite encore... J'ai pensé à des tons doux, genre coquille d'œuf... ou bien quelque chose de plus pêchu : un petit vert canard ou bleu pigeon, peut-être...

Gigi : Pour une Gavrochatte comme moi, c'est un double luxe : celui d'être confortablement logée et de ne manquer de rien et celui de me sentir appartenir à une famille qui veille sur moi. C'est pourtant ce à quoi tous les minets devraient avoir droit.


 

vendredi 15 janvier 2021

Charabia : cha(t)sse-neige

Définition : le cha(t)sse-neige est un sport d'hiver inspiré d'une démarche féline du Grand Nord. Il est indispensable d'en maîtriser la technique lorsqu'on est soumis à des rigueurs hivernales type neige et verglas.

Illustration :

Les Norvégiens sont, bien entendu, des experts en la matière, comme nous le démontre magistralement Tino, ici sur terrain poudreux.

 

Tino : C'est d'la poudreuse ! D'la Norvégienne ! C'est d'la bonne ! Mais bon, l'inconvénient, c'est qu'on vous suit à la trace... 

Le cha(t)sse-neige sur terrain gelé nécessite quelques chadaptations.

Laissons Dolce nous guider dans le chapprentissage de cette pratique délic(h)ate.

 

 Dolce : Quand on sort dès potron-minet, il faut s'attendre à ce que la neige soit gelée... façon banquise, vous voyez ?

 

Dolce : Alors là, il ne s'agit pas d'être mou-des-coussinets ! On avance d'un pas ferme...

Dolce : ... à p'tites foulées, comme chat ! Petite chastuce : un pipi dans la neige peut vous aider à assouplir le terrain.


Dolce : Moi, mon modèle, c'est la Panthère des Neiges. Vous connaissez la série "Once* Upon a Time"? Je suis fan...

* L'once est l'autre nom de la panthère des neige (NDLR)

Dolce : Et puis, pratiquer le chat(t)sse-neige, c'est aussi l'occasion de pousser la chansonnette. Ah, les grands classiques chavoyards ! 🎵Quand te reverrai-je 🎵 pays merveilleux ?🎵 ou encore 🎵Ma chabane au Chanada 🎵

 

Dolce : Petite pause en terrasse... Ah, zut ! C'est vrai qu'ils ne servent pas en ce moment ! Tant pis pour mon lait-crevette !

Les débutants ne doivent pas hésiter à demander la chassistance des professionnels pour se lancer dans la chaventure :

Dolce : Oui, c'est bien... Allez !  La démarche est un peu raide, mais on a déjà l'équilibre... c'est pas si mal !

Dolce : Tu chasses de l'arrière, là ! Je passe derrière toi en cas de chute... Continue, c'est bien !
Zingara
: Nom d'un Greffier Griffu ! Elle m'énerve ! Qu'est-ce qu'elle croit ? J'ai déjà passé mon chat-mois de bronze l'année dernière !


Petit jeu pour terminer et rentrer tout schuss sans déchausser : avez-vous vu le chat caché quelque part sur ce cliché ?





 


dimanche 10 janvier 2021

De saison

Il n'y a plus de saison, dit-on... Eh bien, chez nous, pas de doute, c'est l'hiver ! Et pas que chez nous ! Nous avons donc décidé, en ce froid dimanchat, de vous offrir un petit panorama hivernal. Enfilez les moufles ! C'est parti ! 

Et pour commencer, honneur au pays du grand froid : non loin du cercle polaire, la belle Trondheim se réveille hier matin sous une fin manteau de neige.

 

Il en faut plus pour impressionner le beau Tino, fier Viking et chamoureux de Zingara :

 Tino : Ça, un manteau de neige ? Nom d'un Viking à Vibrisses ! Miaou de Rire ! Mais c'est à peine une voilette à bibi ! Une feuille de papier à cigarette ! 

Et pendant ce temps-là, à Catland :

On se réveille aussi sous la neige... 

à l'échelle cat'alane, c'est déjà un bon chandail de neige, là !

 


Dolce : Miaou ! Mais qu'est-ce que c'est que ça ? 

Graffiti : Je crois que ça veut dire : pas de sortie.
Dolce
: Comment ça, "pas de sortie" ? Nom d'un Coussinet Calciné ! C'est ce qu'on va voir !

Dolce : Ok. J'ai vu. Pas glop.

 

Hercule : Hey ! Faites donc comme moi ! Un bon plaid, la gamelle pas loin et on roupille jusqu'à demain !

Zingara : Allez, zou ! En hiver comme en hiver : #Solidarchat ! On se serre les coussinets ! Pousse-toi, Graf ! Tu prends toute la place !

Dolce : N'empêche qu'ils me laissent même pas un bout de plaid...


Pendant ce temps-là,  un grand reporter a courageusement arpenté les chemins enneigés et nous a transmis ces photos de la Cat'Alogne côté Fenouillèdes :






 
Dolce : Ça dure combien de temps, la neige ? Il y en a aussi à New Catland ?

Némo : Affirmatif ! D'ailleurs si quelqu'un pouvait appeler le brise-glace... on n'a pas accès à la bectance, là !

 

Némo : Hé oh ! Y'a quelqu'un ?  Houston ! On a un problème...




vendredi 11 décembre 2020

Les Chats d'Oc

Commençons par quelques nouvelles de Roméo : notre petit Sucre Roux répond plutôt bien à son nouveau traitement (le Lantus), mais il faut encore adapter le dosage. Les analyses se poursuivent une fois par mois. Nous croisons les coussinets pour lui.

 

L'hiver s'est donc installé sur Catland et nous nous apprêtions à le passer tranquillement sur le chanapé, comme chaque année.

Mais, un jour...

Graffiti : Nom d'un Félin des Fenouillèdes ! Un carton ! Mes vibrisses me disent que ce n'est pas juste un carton pour jouer...
Hercule
: Miaou ! Mais y' a plein de trucs dedans !


Dolce
: Eh ! Les gars ! Elle est en train de vider les meubles !

 

Graffiti : C'est quoi, cette histoire ?
Zingara
: Vous voulez que je vous miaule ? On va déménager !
Graffiti
: Miaou ! Nous, les Cat'Alans ? Quitter la Cat'Alogne ? Partir de Catland ? Et pour aller où ?

 

Miss Tigri : Là... Welcome to New Catland ! Vous allez devenir des Chats d'Oc, les minets !

 Dolce : Y'a des arbres à New Catland ? On mange quoi, là bas ?


Hercule
: Moi, du moment que j'ai mon plaid, vous pouvez bien m'emmener où vous voulez...



Graffiti : La stratégie, c'est de se mettre dans un carton pour ne pas qu'elle m'oublie... On ne sait jamais !

A ne pas oublier non plus : CHARABIA, le petit guide illustré du langage félin vendu au profit de l'association SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan... il en reste quelques exemplaires si vous souhaitez l'offrir pour les fêtes de fin d'année. Il vous suffit de nous envoyer un petit mail en cliquant sur l'onglet contact du blog ou directement à l'adresse suivante : 😺 grafoufou@gmail.com.😺

Une petite précision : depuis notre lancement de la campagne "Charabia", les tarifs postaux ont évolué...

Les frais d'envoi (en lettre prioritaire) s'élèvent désormais à 6,96 € pour un exemplaire et 9,28 € pour deux exemplaires

Les bons de commande sont en cours d'actualisation. En attendant, n'hésitez pas à nous contacter directement par mail.


mercredi 18 novembre 2020

Grandma ne renonce pas

Nous sommes maintenant à plus de deux mois du diagnostic qui nous a révélé le diabète de Roméo. Depuis, notre "Petit Sucre Roux" se rend régulièrement chez le véto afin de contrôler l'évolution de sa maladie. Début novembre, les nouvelles n'étaient pas franchement bonnes.


Roméo : Insulino-résistant, qu'ils disent... Miaou ! Et comme ça fait pleurer tout le monde, j'ai l'impression que ce n'est pas bon, cette histoire...

Zéphyr : On partage le Cosma ?

 

Roméo : Non, mange-le, toi. Moi, je n'ai pas trop d'appétit... (au passage, ceux qui me connaissent bien peuvent constater à quel point j'ai maigri).

Eponine : Franchement, ça fait de la peine de te voir comme ça, petit Méo... 

Les dernières analyses révélaient donc que Roméo ne réagissait pas à l'insuline et ce, malgré l'augmentation régulière de la dose jusqu'à 8 u.i., soit 4 fois la dose initiale. Les symptômes se sont donc aggravés (appétit très aléatoire, grande soif, troubles intestinaux) et certains organes ont commencé à se dégrader, notamment le foi et les reins. On a beau savoir que le diabète du chat est difficile à stabiliser, le pronostic paraissait assez sombre.

Mais Grandma ne renonce pas comme ça ! Rendez-vous a été pris la semaine dernière dans une grande clinique vétérinaire de la région et des examens complémentaires ont été réalisés, notamment une analyse de l'évolution de la glycémie sur une journée, avec prise de sang toutes les deux heures et le résultat est assez inattendu : en fait, Roméo réagit à l'insuline, mais très lentement, ce qui laisse malheureusement le temps à son organisme de se dégrader. 

Du coup, changement de traitement : Méo est traité depuis ce matin au lantus (qui est aussi utilisé pour les bipèdes diabétiques), un type d'insuline à libération prolongée, qui s'utilise avec un stylo, non une seringue, à raison de deux injections de 3 u.i. par jour à heure fixe.

 

Zéphyr : Allez ! Accroche toi, Méo ! #Solidarchat !



dimanche 25 octobre 2020

Coup dur pour Roméo

 Nous profitons de l'heure supplémentaire que nous offre cette journée pour vous donner des nouvelles des Chat-Elains, et en particulier de Roméo. Pour ceux qui ne connaissent pas la biographie de notre Méo Cat'Alan, elle est ici (clic).

 
Roméo : Vous vous souvenez quand vous m'appeliez "le Petit Sucre Roux" ? Eh ben, voilà, c'est malin ! Maintenant, j'ai du diabète !
 
 Roméo : Miaououou ! Piqué deux fois par jour à l'insuline, privé des petites douceurs que j'aimais tant ! Qu'ai-je fait pour mériter ça ?

 

Roméo : Snif ? Bof ! Pas terrible, ce truc...

 

 Roméo : Qu'est-ce que tu manges, toi ?

Zéphyr : Du Cosma.

Roméo : Nom d'une Crevette des Caraïbes ! Tu as droit à ça, toi ? Tu m'en donnes un peu ?

Eh oui ! Il nous fait beaucoup de peine, notre petit Méo... Son diabète a été diagnostiqué le mois dernier et, pour l'heure, son traitement est toujours en cours d'ajustement. Il faut parfois beaucoup de temps avant de parvenir au dosage adapté. C'est une épreuve, tant pour le minet que pour ses bipèdes. 

 

Les symptômes du diabète sont l'amaigrissement, la somnolence, la soif (le chat se met à boire beaucoup plus qu'avant) et une urine collante due à la présence anormale de sucre.  

Il existe bien une alimentation dite "adaptée", mais très souvent, les chats n'en sont pas friands...

Roméo : Je confirme. Beurk.


 
Roméo : Heureusement, Grandma me soigne, veille sur moi, me cajole. Elle m'emmène chez le véto tous les mois pour réaliser des analyses et adapter le traitement. Elle est là pour moi. Je reçois encore plus de soins, de caresses et d'attention qu'avant de la part de tous les bipèdes du foyer... J'en joue un peu, je l'avoue, mais qui viendrait me le reprocher ?
 


Grandma : Roméo ! Tu as mangé les croquettes de Zéphyr ?

Roméo : Non. 

 Roméo : Sont-ce les yeux d'un Roméounet qui oserait te mentir ?